Performances de site Web WordPress: 10 problèmes à régler

Pour optimiser les performaces de site Web wordPress, en connaître les problèmes est une étape importante avant d'en procéder à la résolution. cet article vous ouvrira les yeux sur ce que sont les différents problèmes à garder à l'oeil.
Performances de site Web WordPress

Sommaire

L’optimisation des performances de site Web WordPress importe pour le bon fonctionnement du site, pour fournir une expérience utilisateur fluide et pour le référencement par les moteurs de recherche. C’est un service parmi multiple services offerts dans le bouquet Hébergement WP Géré sur le Cloud de Zyvhost.

Dans cet article, j’explique les différents problèmes pouvant ruiner la vitesse de site Web WordPress. En comprenant ces problèmes, vous saurez les corriger optimalement, sans en créer d’autres, notamment, en suivant les recettes partagées.

Sans plus tarder, examinons ces problèmes!

Hébergement web et performances de site Web WordPress

Les performances de site Web WordPress peuvent être affectées par le type d’hébergement web que vous choisissez. L’hébergement affecte la vitesse des sites à trois principaux niveaux: la vitesse de chargement, la fiabilité et l’évolutivité.

Vitesse de chargement

La vitesse de chargement est l’un des principaux facteurs de l’expérience utilisateur. De nombreux utilisateurs abandonnent un site s’il met plus de 3 secondes à charger. Et un grand nombre de problèmes de lenteur des sites est lié au type d’hébergement.

En général, les hébergeurs offrent plusieurs forfaits distincts les uns des autres, principalement en termes de la taille de ressources allouées. Lorsque vous souscrivez à un forfait d’hébergement Web, vous devez vous qu’il offre suffisamment de ressources nécessaires à votre site. Cela implique la compréhension de votre site, sa taille totale, le traffic prévu, le nombre d’images et de vidéos qu’il affichera, etc.

Si vous choisissez un forfait qui offre moins de ressources que votre site en consomme réellement, il se traduira par une lenteur du site. Cela est souvent dû au fait que le serveur alloué à votre site gère bien d’autres sites en même temps. C’est le type d’hébergement le plus populaire sur le marché, connu comme l’hébergement partagé.

La solution consiste donc à passer à un autre type de forfait ou d’hébergement, comme l’hébergement WordPress géré ou l’hébergement dédié. Les hébergeurs partagent toujours les spécifications de leurs forfaits. Cela inclue le type d’hébergement, la taille de la mémoire vive, le nombre de visiteurs, l’espace disque, etc. Vous devez faire attention à ces spécifications en choisissant un forfait d’hébergement Web.

Fiabilité

La fiabilité est nécessaire pour s’assurer que le site Web restera en ligne et fonctionnera de manière cohérente. Dans le domaine de l’hébergement Web, la fiabilité représente le temps de disponibilité du site. Cela signifie que le site est accessible en ligne 24/7, sans aucune interruption due à des problèmes techniques ou d’autres raisons.

Optimalement, vous devriez rechercher un hébergeur garantissant une disponibilité de plus de 99,5%. Vous devez vous assurer de cette garantie chez l’hébergeur que vous choississez. La plupart des hébergeurs Web garantissent une disponibilité de 99,9% et vous verrez cette information affichée sur leurs sites.

Cependant, il est important de faire votre propre investigation pour vous assurer que ces promesses ne sont pas que des déclarations vaines. Vous pouvez par exemple vérifier les résultats des tests. Les hébergeurs les plus transparents affichent ces informations sur leurs sites. Vous pouvez également lire les avis et commentaires d’autres clients sur ces hébergeurs.

Evolutivité

L’évolutivité est également une considération importante pour le bon fonctionnement des performances de site WordPress. Il désigne la capacité d’un hébergeur à faire face à l’augmentation du trafic et à d’autres changements sur votre site.

Par exemple, votre site peut avoir un pic de trafic inattendu à cause d’une actualité ou d’un événement intéressant. Si l’hébergement n’est pas assez évolutif, le site ralentira ou même s’arrêtera. De nombreux sites Web ont déjà été victimes de ce type de problème, notamment les sites d’actualités et de médias sociaux.

Pour éviter cela, vous devriez passer à un type d’hébergement offrant une plus grande évolutivité. Les principaux types d’hébergement évolutifs sont l’hébergement WordPress géré et l’hébergement Cloud. Ces deux types d’hébergement utilisent une architecture scalable pour répondre aux demandes changeantes du site. Cela s’avère particulièrement utile pour les sites qui reçoivent beaucoup de trafic.

Le thème WordPress exploité

Le thème WordPress que vous utilisez peut avoir un impact sur les performances de votre site Web WordPress. Les thèmes peuvent en effet être à l’origine de plusieurs problèmes de performance.

Par exemple, de nombreux thèmes viennent avec de nombreuses fonctionnalités et des graphismes riches en couleurs. Cela résulte généralement en de jolis sites, mais peut ralentir le site. Le fait est que lorsqu’un site charge, chaque pièce individuelle doit charger et s’exécuter. Le plus de ces graphismes et fonctionnalités un site doit charger, le plus de temps est nécessaire au site de charger. C’est le cas des thèmes qui utilisent des scripts JavaScript et des effets d’animation pour afficher différents éléments du thème.

Vous devriez opter pour un thème léger. C’est-à-dire un thème qui ne contient que le minimum de fonctionnalités et de graphismes, générament pesant moins de 100 KB. Ces thèmes se chargent généralement plus rapidement et sont moins susceptibles de ralentir votre site. Cela augmente l’expérience utilisateur.

Il est également important de choisir un thème réellement maintenu par son producteur. C’est-à-dire un thème qui est régulièrement mis à jour pour s’adapter aux dernières versions de WordPress. Les mises à jour du thème corrigent généralement les bogues existants et ajoutent également des performances. Par conséquent, les thèmes obsolètes peuvent contenir des bogues et des erreurs qui ralentissent le site.

Enfin, le thème doit aussi être compatible avec tous les navigateurs Web. Lorsqu’un thème n’est pas compatible avec un navigateur, il pourrait ne pas charger correctement ou même se bloquer. Les visiteurs utilisant un navigateur incompatible seront donc confrontés à un site défectueux.

Les plugins WordPress

Les plugins (extensions en Français) sont des programmes qui étendent et ajoutent des fonctionnalités à WordPress. Si par exemple vous voulez faire de votre site une boutique en ligne, vous pouvez y ajouter une extension e-commerce comme WooCommerce. Vous en aurez donc forcément besoin sur votre site WordPress. Cependant, les plugins peuvent également ralentir le site si elles ne sont pas utilisées de manière optimale.

Vous courrez deux principaux problèmes de vitesse de site Web avec les extensions:

Trop d’extensions

Un des problèmes ici est l’usage de trop de plugins. Cela peut ralentir considérablement le site, car chacun des plugins doit charger différents fichiers et exécuter diverses tâches. Ce faisant, cela peut surcharger le serveur et ralentir le site. Il est donc important de ne pas en abuser. Vous ne devriez installer que les plugins dont vous avez réellement besoin.

Si vous trouvez que votre site exige trop de plugins, vous pouvez essayer de trouver des alternatives qui ne nécessitent pas l’installation de plugins. De telles alternatives incluent les outils et les services en ligne, les scripts et les codes intégrés directement dans le thème WordPress. L’usage des css (cascading style sheets) qui est un langage facile à utiliser est également une belle alternative.

Les plugins inutisés

Les exetensions inutilisées aussi peuvent causer des problèmes de performances de sites WordPress. Le fait est que les plugins inutilisés continuent à s’exécuter en arrière-plan, même si vous ne les utilisez pas. Ces plugins peuvent toujours effectuer certaines tâches, telles que la vérification des mises à jour ou l’exécution de scripts. Ces tâches peuvent surcharger le serveur et ralentir les performances du site. Si donc vous n’utilisez plus un plugin, il est préférable de le désactiver et de le supprimer.

Enfin, les plugins de mauvaise qualité peuvent affecter la vitesse de sites WordPress. Il s’agit des plugins mal codés ou que les leurs créateurs ne maintiennent pas régulières. Ils peuvent provoquer des erreurs et des bogues qui ralentiront le site. Vous devriez toujours privilégier les plugins de qualité et réputés, même si cela peut coûter un peu plus cher.

Les plugins de performances de site Web WordPress

WordPress a une grande bibliothèque de plugins destinés à l’optimisation des performances de sites. Parmi ces extensions, on peut nommer, W3 Total Cache, WP Rocket ou Super Cache. Donc, vous aurez besoin d’en installer un sur votre site. Les plugins de performances de sites WordPress servent à exécuter plusieurs tâches, notamment:

  • Minification des fichiers HTLM, CSS et JavaScript
  • Optimisation des images
  • Cache des pages
  • Connexion à un CDN (réseau de diffusion de contenu)
  • Réduction du nombre de requêtes effectuées par le serveur
  • Supression de fichiers inutiles
  • Optimisation des bases de données

Gardez en tête que tous les plugins ne sont pas égaux; qu’ils n’ont pas tous la capacité d’exécuter toutes ces tâches, et qu’ils ne les exécuteront pas avec la même efficacité. Il y en a qui peuvent parfaitement exécuter une tâche ou plusieurs tâches, et pas d’autres. Certaines peuvent même causer plus de problèmes qu’ils n’en résolvent. D’autres peuvent ne pas être compatibles avec le serveur ou avec d’autres éléments du site.

Vous devrez donc faire une recherche bien approfondie avant de choisir votre plugin. Cela inclue les critères comme:

  • Taille du plugin
  • Compatibilité avec le serveur
  • Tâches prises en charge
  • Utilisabilité
  • Notes et avis d’autres utilisateurs
  • Documentation de configuration
  • Support technique

Optimalement, choisissez un plugin léger, mais pouvant exécuter le maximum de tâches d’optimisation. Ensuite, vous pourrez manuellement exécuter les tâches non prises en charge par le plugin. Par exemple, si le plugin choisi n’offre pas l’optimisation des images, vous pourriez les optimiser avant de les charger sur le site.

Je ne partage pas l’idée d’installer plusieurs extensions de performances de site WordPress. Encore une fois, comprenez que chaque plugin ajoute sa propre charge au serveur, ce qui peut ralentir le site. De plus, il y a le problème de compatibilité entre les différents plugins, comme expliqué ci-dessus. Si mon site a déjà 7 à 9 plugins actifs, je n’y ajouterais pas un plugin supplémentaire de performances.

Les systèmes de gestion de contenu (CDN)

Un CDN est une infrastructure qui permet de stocker et de fournir des fichiers statiques à partir de plusieurs serveurs à travers le monde. Ce faisant, il réduit la distance entre les visiteurs et les données qu’ils demandent. Ils servent les sites Web aux visiteurs à partir du serveur le plus proche d’eux. Ce qui accélère le temps de chargement des pages du site.

La mission fondamentale des CDN est de stocker les fichiers statiques, tels que les images, les JavaScript et les CSS. Cela se traduit par le fait que lorqu’un internaute clique un lien pour voir une page Web, la requête de tels fichiers pour la page en question n’est plus envoyée au serveur du site (qui peut être à l’autre bout du monde) pour que ce dernier les transmette à l’internaute. Le CDN s’occupe de servir ces fichiers déjà stocké dans un de ses serveurs proche de l’internaute.

Donc, par la même occasion, vous reduisez:

  1. la distance que des fichiers lourds doivent parcourir;
  2. le nombre de requêtes au serveur du site;
  3. le temps de chargement des pages du site.

Il y a beaucoup de services de CDN disponibles sur le marché, notamment CloudFlare, StackPath, QuicCloud, etc. Vous devrez comparer leurs fonctionnalités pour voir celui qui correspond à vos besoins.

Notez enfin que les CDN offrent des services supplémentaires, tels que la sécurité et la protection des données.

Le problème des mises à jour fréquentes

Un des gros problèmes liés avec les technologies est que vous devez les mettre à jour en cas de nécessité. Avec WordPress, le besoin de mise à jour est presque toujours là. C’est parce que les sites WordPress exploitent plusieurs programmes d’origines différentes. Notamment, les plugins et les thèmes.

Les mises à jour permettent principalement de regler les failles de sécurité découvertes dans le code. Certaines mises à jour servent à améliorer l’infrastructure, comme apporter de nouvelles fonctionnalités. Ce faisant, ces mises à jour affectent souvent la vitesse de site Web WordPress. Cela, pour plusieurs raisons:

  1. Les mises à jour impliquent une modification du code. Si votre site n’a pas la dernière version du code, il fera face aux erreurs qui en ralentiront l’exécution.
  2. Le site doit générer de nouvelles versions de fichiers tels que les JavaScript et les CSS. Ce qui prend du temps et ralenti le site;
  3. Les anciennes versions du code peuvent entrer en conflit avec les nouvelles.

Ces trois facteurs vont assurément affecter les performances de votre site Web WordPress.

Il y a essentiellement quatre mises à jour à effectuer régulièrement avec WordPress. Il s’agit des mises à jour.

Mise à jour du php

PHP est le langage de programmation utilisé par WordPress. De nouvelles versions sont publiées de temps en temps. En général, lorsque cela va ou vient de se produire, la communauté WordPress en parle pendant des jours.

Code de base WordPress

Il s’agit de la mise à jour principale de WordPress. Ces mises à jour interviennent aussi de temps en temps, pour apporter des améliorations ou pour combler des failles.

Thèmes et plugins

Les thèmes et plugins sont ce que vous aurez à mettre à jour le plus fréquamment. C’est parce que ces logiciels évoluent très rapidement. C’est un marché très compétitif. Les consommateurs demandent toujours davantage; de nouveaux lociels voient le jours très constamment. Par conséquent, les éditeurs doivent constamment améliorer leurs produits pour tenir la tête haute. Et sans compter la correction des erreurs et des bogues.

Par ailleurs, les thèmes et plugins s’appuient également sur le code de base de WordPress et PHP. Par conséquent, lorsque ces deux évoluent, les thèmes et plugins doivent suivre.

Base de données

La quatrième mise à jour est celle de la base de données. C’est une tâche qui incombe à l’administrateur du site. En effet, le contenu d’un site WordPress est stocké dans une base de données MySQL ou Maria. De nouvelles versions sont publiées de temps en temps, avec des performances améliorées.

Images et performances de site Web WordPress

Les images sont reputées être l’un des éléments les plus lourds sur un site Web. Non seulement elles prennent beaucoup de temps à charger, mais elles peuvent aussi consommer beaucoup de bande passante.

Il est vrai que les images embélissent les pages Web. Cependant, le meilleur conseil est de télécharger les images sur votre site uniquement lorsque cela est nécessaire. Si une page n’en exige pas, il n’est pas nécessaire d’en y mettre.

Maintenant, la meilleure façon d’optimiser les performances de site Web WordPress est de réduire la taille des images. Vous pouvez le faire en les redimensionnant et en les compressant avant de les charger sur le site. Il existe de nombreux outils et services en ligne comme iloveimg qui peuvent vous aider à le faire. La règle de jeu ici est que si une image pèse plus de 500 KB, il est préférable de la compresser.

Si vous ne pouvez pas optimiser vos images avant de les charger sur le site, vous devrez choisir une extension d’optimisation de site prenant en charge l’optimisation des images. Une telle extension vous aiderait également d’activer la fonction lazy loading sur votre site.

Le lazy loading est une technique qui consiste à charger les images de manière asynchrone. Cela signifie que les images ne sont chargées que lorsque l’utilisateur arrive sur la page. Ainsi, le site Web ne consomme pas de bande passante inutilement et les performances s’en trouvent améliorées.

Enfin, considérez aussi d’utiliser le bon format d’image. JPG est le format idéal pour les images en couleur, tandis que le format PNG s’adapte mieux aux images avec des textes. Le troisième format d’image qui gagne très vite en popularité est le format Webp. Il est capable de compresser les images sans affecter leur qualité.

Le problème de Minification des fichiers

Le code HTML, JavaScript et CSS est susceptible d’être assez long. Cela peut rendre le chargement de ces fichiers assez long. La solution à ce problème réside dans la minification des fichiers.

La minification consiste à supprimer les espaces, les commentaires et les lignes vides sur un fichier. Cela permet de rendre le code plus compact et donc plus facile à charger. La minification est également utile pour diminuer la taille des fichiers.

Vous pouvez facilement minifier vos fichiers JavaScripts et CSS en utilisant un plugin WordPress. Certains plugins d’optimisation de performances de sites WordPress prennent aussi en charge la minification des fichiers. Cependant, d’autres plugins se spécialisent uniquement dans la minification.

Il existe aussi un procédé de minification manuelle des fichiers grâce à des outils comme Minifier. Cependant, cette méthode est un peu technique. Vous devez avoir une connaissance plus ou moins elevée du code et du gestionnaire de fichiers pour y parvenir.

La mise en cache du site

Lorsqu’un internaute arrive sur un site WordPress, son ordinateur doit charger tous les fichiers du site. Cela peut prendre un certain temps. La meilleure façon de résoudre ce problème est d’activer la mise en cache du site. La mise en cache permet de stocker les fichiers du site sur le navigateur de l’internaute. Ainsi, la prochaine fois qu’il visitera le site, il n’aura pas à télécharger les fichiers à nouveau.

Cette fonction ressemble à la fonction des CDN comme nous l’avons vue plus haut. Cependant, ce sont deux choses différentes et complémentaires qui sont toutes deux nécessaires. Les CDN stockent les fichiers des sites sur plusieurs serveurs répartis dans le monde. Dans ce cas, l’action est initée en dehors du serveur du site.

De l’autre côté, la mise en cache du site permet de stocker les fichiers sur l’ordinateur de l’internaute. C’est un niveau de mise en cache que vous activez au niveau du serveur d’origine du site. Cela se fait généralement en installant un plugin sur le site, et un bon nombre de plugin d’optimisation de performances offre cette option.

Optimisation des bases de données WordPress

Les bases de données sont une partie importante d’un site WordPress. C’est là que toutes les informations sur le site sont stockées. Ces informations peuvent inclure les posts, les commentaires, les utilisateurs, etc.

Au fil de temps la base de données de votre site se chargera des données obsolètes ou inutiles. Le cas par exemple de chaque copie d’une page créées chaque fois que vous cliquez « sauvegarder » pendant sa conception. ou bien, pensez aux messages de spam que vous avez pu recevoir dans vos commentaires. Ces messages ne sont plus nécessaires et prennent de la place inutilement dans votre base de données. De même, certains plugins peuvent ajouter des tables inutiles à votre base de données.

Il est important de nettoyer votre base de données pour éliminer ces informations inutiles. Vous pouvez le faire manuellement ou en utilisant un des plugins d’optimisation des performances.

Conclusion

Alors, bien sûr, WordPress offre des options variées de plugins ou extensions pour améliorer les performances de site Web WordPress. Toutefois, il ne suffit pas d’installer une extension pour qu’elle soit efficace. Vous devez également la configurer correctement et vous assurer qu’elle fonctionne parfaitement. Il faut aussi garder en tête que la plupart des plugins ne sont pas capables de resoudre tous les problèmes de performances d’un site.

Alors, vous pouvez penser qu’ajouter plusieurs plugins complémentaires peut se revéler être la meilleure option. Cependant, cela peut produire un effet contraire à vos attentes, votre objectif et vos efforts. En effet, chaque plugin charge des fichiers supplémentaires lors de l’exécution des tâches. Sans oublier le problème de compatibilité entre extensions, et avec le thème utilisé, ce qui peut aussi ralentir le site.

En somme, l’optimisation des performances de site Web WordPress passe par la résolution de plusieurs problèmes nécessitant une combinaison d’usage de plugins et manipulations diverses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Militant pour l’entrepreneurialisme en Afrique, Patrick est le fondateur de Zyvhost, Iboukou et Afripriz, trois sites Web dédiés à l’appui aux entrepreneurs africains.  Enseignant de formation, c’est tout naturellement qu’il s’adonne à enseigner et rédiger sur des sujets qui le passionnent le plus: l’entrepreneuriat et le Web.