Préparation à la création de site Web – Comment s’y prendre?

Alors que vous envisagez numériser votre boîte, gardez en tête que la préparation à la création de site Web en est un ingrédient majeur.
Comment planifier le développement de votre site Web

Sommaire

Alors que le rôle de site Web devient évident pour la plupart des entrepreneurs; et que nombreux envisagent passer à l’acte, il est nécessaire de garder en tête l’importance de la préparation à la création de site Web.

La planification est essentielle pour toute entreprise ou organisation. Et, même si on l’ignore souvent en termes de création de site Web, elle demeure essentielle.

Se lancer aveuglement dans cette entreprise peut accoucher d’un site inéficace. Les sites Web sont différents les uns des autres selon leurs types.

Par conséquent, un site personnel ne peut pas produire les résultats de site d’ecommerce. Parce que les deux ne suivent pas le même but et ne se conçoivent pas pareillement.

Si vous ne construisez pas votre site selon un plan, vous pourriez avoir à le démolir pour recommencer à zéro. Encore et encore.

Je ne pense pas qu’il y ait des gens préparés pour de tels inconvenances. C’est pourquoi planifier votre projet de site Web est si important avant d’engager les opérations.

Dans cet article, j’enseigne les éléments essentiels constituant votre plan de site Web.

Lorsque vous faites ceci à l’avance, votre processus de création de site sera souple. Si non, préparez-vous aux maux de tête!

Vous pouvez vous en épargner en suivant ces conseils.

Les exigences d’un site Web

Avant d’en arriver à la préparation à la création de site Web en tant que telle, en savons-nous les exigences?

Par exigences ici, je fais allusion aux nécessités de base pour lancer un site Web. Cela est important parce que cela aide à mieux préparer le budget de votre site.

Alors, pour qu’un site Web vienne en ligne, il doit réunir trois conditions obligatoires.

1) Vous devez avoir un nom de domaine vers lequel il se pointera.

Le nom de domaine est l’adresse Web du site Web. Par exemple, www.zyvhost.net est un nom de domaine.

Vous devez enrégistrer votre nom de domaine auprès d’un registrar pour en moyenne $15 l’année.

2) Secondo, le site Web doit être hébergé sur un serveur Web.

Il s’applique les frais d’hébergement mensuel ou annuel pour ce service.

Le service d’hébergement est le service qui rend le site visible su le Web partout au monde.

Zyvhost fait à la fois office de registrar et d’hébergeur Web; et vous pouvez y vérifier et enrégister votre nom de domaine, ainsi que souscrire à un forfait d’hébergement Web.

3) Le troisième facteur majeur est le code du site Web en tant que tel.

Un site Web est un ensemble de fichiers codés comme je l’expliquais dans l’étude portant sur le fait que quiconque peut créer un site Web même sans expérience. Donc vous avez besoin de ces fichiers à envoyer au niveau du serveur.

Vous pouvez embaucher un développeur Web, comme Zyvlab qui développera votre site; ou bien vous pouvez exploiter des logiciels comme WordPress.

Les 7 éléments clés de préparation à la création de site Web

Le processus de planification de site Web n’a pas besoin d’être compliqué ou chronophage. 

Il s’agit fondamentalement de répondre à certaines questions importantes. Ces dernières vous aideront à créer votre site Web sur des bonnes bases vous permettant d’atteindre vos objectifs.

Il s’agit autant de décider de ce dont votre site n’a pas besoin que de ce dont il a besoin. 

Moins est certainement plus ici. 

Ne tombez pas dans le piège d’ajouter un tas de choses à votre site Web; simplement parce que cela semble être quelque chose que vous devriez faire; ou parce que c’est ce que font les autres sites Web.

Cela dit, planifier un site Web se résume en sept facteurs majeurs:

  • Définir les objectifs du future site Web.
  • Déterminer son audience.
  • Créer et regrouper les actifs du site.
  • Identifier les fonctionnalités indispensables.
  • Structurer le site Web.
  • Dessiner la mise en page.
  • Préparer votre message.

Définir les objectifs de votre site

Comme avant de créer toute chose, vous ne pouvez vous passer d’en définir la raison fondamentale. Ce principe devrait s’appliquer à tout y compris, et surtout dans la création de site Web.

Il est question que vous établissiez ce que vous voulez que votre site accomplisse pour votre entreprise.

  • Est-ce un site strictement informatif?
  • Va-t-il servir pour capturer des leads et collecter des adresses email?
  • Ou pour vendre vos produits ou services
  • Est-ce pour développer votre audience?
  • Ou faire valoir votre expertise pour obtenir des contrats de consultant?
  • Peut-être qu’il sera utiliser pour augmenter l’engagement avec les clients?

La plupart de mes clients ont du mal à comprendre ce que le but du site a à voir avec sa planification. Cependant, il a tout à y voir.

Parce que si vous connaissez vos objectifs, vous pourrez créer un plan stratégique. Ce qui aboutirait à un site qui fait accomplir aux visiteurs exactement ce qu’il faut pour atteindre votre objectif.

Remarquez que je parle des objectifs précis; pas des buts vagues. Par exemple, faire valoir votre expertise est un but. Des objectifs précis pour ce but peuvent être:

  • Amener les visiteurs à demander une consultation.
  • Conduire les visiteurs à solliciter votre intervention en tant qu’orateur pour eux.
  • Amener les visiteurs à acheter votre info-produit…

Lorsque votre site suit un objectif, ses différentes pages seront conçues avec cet objectif en tête.

Si vous voulez amener les visiteurs à demander une consultation, vous devez avoir un blog dans lequel vous démontrez votre expertise. En plus, vos articles doivent inclure des invitations à vous contacter pour des conseils.

Cela dit, avec votre objectif en tête, vous pourrez concevoir le contenu (textes et médias) et la structure des pages de sorte qu’ils stimulent la conversion.

Déterminer l’audience du site

La connaissance de l’audience est le deuxième facteur à confusion quant à la préparation de site Web.

Encore une fois, qu’est-ce que cela vient faire dans un projet de site Web?

Beaucoup de gens pensent que le site consiste simplement en une infrastructure virtuelle. Et, l’on ne fait pas attention aux facteurs comme le public; alors que la plupart des sites sont creés comme des outils pour attirer le public.

Paradoxal, non?

Voyez-vous, un site Web est avant tout un outil marketing. Et si vous êtes du metier, vous savez déja que le marketing implique la maîtrise du marché et du public.

Parce qu’il est impossible de créer des stratégies si l’on ne connaît pas à qui on s’adresse.

Si vous êtes une entreprise, vous devriez déjà avoir analysé et étudié votre marché. Donc, vous devriez déjà avoir connaissance de votre public. Si non, et peu importe votre vision de site Web, il est encore temps de mener votre étude.

Concrètement, l’identification de votre public aidera votre l’élaboration de votre projet Web à quatre niveaux:

1) D’abord, connaître votre public vous aidera à identifier les fonctionnalités clés que votre site doit inclure.

Le fait est que quoique vous ayez votre agenda et votre objectif de site, le public aura les siens. Vous devrez donc vous assurer de tenir compte de ses aspirations.

Par conséquent, il est important que vous incluiez à votre site tout ce que votre public voudra pouvoir y faire. Avec cela en tête, vous pourrez créer un site Web pour votre objectif avec les caractéristiques appropriés au public.

2) Ensuite, cela vous aidera à trouver la meilleure façon d’aborder l’apparence du site. 

Figurez-vous que le développement d’un site Web implique différentes approches en fonction du public. Cela fait par exemple que vous adopterez une approche différente pour attirer les jeunes étudiants que pour attirer les personnes du troisième âge.

C’est parce qu’il y a contraste entre les differents groupes de public. 

Le fait ici est que la connaissance de votre public cible aura des implications sur le choix des couleurs, images, mises en page, styles de polices… Et même la création de votre image de marque.

Comme vous pouvez le constater, cela est hyper profond.

3) Troisièmement, le contenu. C’est l’un des aspects qui pourrait sembler avoir le plus de sens et de rapport avec la planification de site Web.

Le style d’écriture et le ton employé dans les textes de votre site doivent être attrayants pour votre publlic.

Donc, si vous ne connaissez pas ce public vous ne saurez pas l’attirer. Car en sachant à qui vous vous adressez, vous êtes à même de produire du contenu approprié. Du genre: ce que ce public recherche, d’une manière qu’il trouvera attrayante et accessible.

En outre, vous saurez trouver le jargon, les termes de recherche, et les formules appropriés pour votre message.

Cela affecte également, d’une certaine manière, le trafic vers votre site.

4) Enfin, la connaissance de votre public affectera la conception de votre navigation; car cela permet de hiérarchiser le contenu que ces personnes rechercheront. 

Votre navigation doit être intuitive et facile à utiliser, quel que soit votre public cible. C’est pourquoi elle doit inclure les informations que votre public recherche.

Définir les actifs importants et les apprêter

Les actifs de site Web sont les atouts qui augmentent sa valeur. On peut les regrouper en quatre catégories:

  • L’image de marque: logo, couleurs, polices, iconographie, illustrations.
  • Le contenu de valeur: ebook, livre blanc, cours, rapport, et tout produit.
  • Le contenu ordinaire: description et contenu de pages et des services, articles, podcasts, vidéos.
  • Les actifs sociaux: réseaux sociaux rattachés au site

Image de marque

D’abord l’image de marque! Elle est un composant important pour tout site Web. Et ce, pour plusieurs raisons affectant la croissance de votre entreprise. Notamment, elle:

  • renforce la familiarité et à la confiance résultant en gain de ventes et des parts de marché;
  • aide le public à se souvenir du site ou de l’entreprise;
  • vous différencie et clarifie votre position sur le marché;
  • fidélise et suscite de l’enthousiasme;
  • vous permet de facturer un prix premium;
  • l’aligne à la perception du public avec votre vision, votre mission, votre culture interne;
  • crée des attentes et communique une promesse de valeur.

Si vous pouvez différencier votre entreprise, être pertinent et contrôler l’expérience du public, vous vendrez l’entreprise dans son ensemble et pas seulement votre produit ou service.

Cela va de l’image de marque de la boîte.

Remarquez que je ne fais pas uniquement allusion au logo. Parce que beaucoup de gens se représentent l’image de marque comme tel.

Il s’agit d’un ensemble de visuels contenant des graphiques, des polices et le schéma ou palette de couleurs uniques de la boîte. Par conséquent sa création doit faire l’objet d’une conception stratégique.

Trouvez dans la section « Affinner vos choix de design » ci-dessous quelques astuces quant aux choix de vos éléments de design.

En réalité, vous devriez vous faire aider par un professionnel.

Cependant, ayez en tête que cette image pourrait ne pas être parfaite.

Voyez les marques comme Coca Cola, combien de fois leurs images ont-elles muté dans le temps? En fait, il n’existe pas d’image de marque parfaite. Votre but est donc une image de marque classe et propre pour commencer; mais pas quelque chose de parfait.

Contenu de valeur

Je montrais dans Pourquoi lancer votre boîte en ligne maintenant comment les sites Web prennent de la valeur avec le temps.

Certains des actifs de plus grande valeur pour ces sites sont leurs contenus de valeur. Cela inclue les produits électroniques en vente comme les cours en ligne, les ebooks, les graphiques, etc. Bref tous les produits virtuels en vente ou non, créés au nom de la marque du site Web.

Il y a une mauvaise perception que certains produits comme les info-produits ne concernent que certains types d’entreprises; notamment l’industrie constituée des blogueurs, des entreprises de conseils, des coachs, des consultants, etc.

Faux!

Peu importe votre industrie, vous pouvez planifier des activités valeureuses comme les infographies, les rapports, ebooks et j’en passe, pour votre site.

Si tel est le cas, cela importe dans votre stratégie et votre plan de création de site; parce qu’il faudra les inclure dans la structure du site.

Autres actifs

Ce groupe regorge, en fait, les catégories: contenus ordinaires et actifs sociaux; et je reviens plus largement sur les contenus ordinaires plus bas dans cet article, au dernier chapitre.

Quant aux actifs sociaux, ce sont les pages sociales de la marque ainsi que ses ramifications. Cela inclue aussi les groupes sociaux desquels la marque fait partie ou a créé.

Nul important de mentionner les différents réseaux sociaux existants et à travers lesquels votre marque peut se promouvoir. Son influence sur les réseaux sociaux est un actif exceptionnel; parce qu’elle peut devenir une source influente de traffic et de conversion.

Le problème et l’erreur populaire est de fournir trop d’efforts partagés sur tous les réseaux.

Gardez cela en tête en planifiant votre site; et sachez identifier les meilleurs réseaux à impact dans votre industrie; afin d’en construire votre stratégie de réseaux sociaux du site.

Définir les fonctionalités du site

Maintenant que vous connaissez votre but et vos objectifs, ainsi que votre public; et que vos actifs sont planifiés, il est temps de penser aux fonctionnalités de votre site.

Commençons par comprendre ce que c’est qu’une fonctionnalité de site Web.

Il s’agit de tout élément ajouté au site pour lui permettre d’accomplir une tâche précise.

Un site Web est, en fait, une page ou un ensemble de pages contenant des informations… Donc, un site d’entreprise peut être simplement une page Web avec quelques informations de la boîte. Ce serait suffisant!

D’ailleurs, il existe des milliers de sites Web de ce genre; c’est-à-dire des pages qui n’ont pour autre mission que de fournir quelques informations de base de l’entreprise.

On ne peut pas les blâmer.

Cependant, en tant que propriétaire de site Web, vous pourriez vouloir que vos visiteurs vous contactent. Pour cela, vous feriez ajouter un formulaire de contact à votre site Web. Ce faisant, vous aurez donc ajouter une fonctionnalité à votre site.

Ou bien, vous pouvez vouloir donner l’opportunité aux visiteurs du site d’y effectuer des recherches. Dans ce cas vous ajouteriez une barre de recherche à votre site. Dans ce cas, la barre de recherche est une fonctionnalité de site Web.

Ce peut aussi être que vous voulez permettre les transactions financières sur le site; pour cela, vous ajouteriez une fonctionnalité de commerce en ligne ou simplement une passerelle de paiement en ligne.

Ainsi, les fonctionnalités viennent ajouter des fonctions à un code de base.

Elles peuvent être des fonctions esthétiques comme de la grêle tombant en arrière plan; ou bien des fonctions opérationnelles comme transformer le site de base en annuaire ou en site de commerce en ligne.

Voici quelques fonctionnalités populaires pour éclairer davantage et vous inspirer:

  • Abonnement au site (Newsletter),
  • Rendez-vous,
  • Messagerie instantanée,
  • Donation,
  • Blog,
  • Fil d’actualité,
  • Nouvelles défilantes,
  • Multilangue,
  • Notation par étoile,
  • Barre de progression,
  • Formulaire de contact,
  • Partage sur les réseaux sociaux,
  • Fil d’actualité des réseaux sociaux,
  • Calendrier d’évènements,
  • Commerce en ligne,
  • Téléchargement,
  • Authentification à deux volets ou par email,
  • Plage de paiement,
  • Tableau,
  • Sondage,
  • Coupons,
  • Sélectionneur de dates,
  • Commande en ligne,
  • Animation de préchargement,
  • Boutons d’appel à l’action,
  • Calculatice hypotécaire,
  • Popup, et bien d’autres.

Mais attention tout de même! Vous n’avez besoin de fonctionnalités dans votre site que de ce qui est réellement nécessaire.

Il y a trois types de fonctionnalités:

1) Les fonctionnalités en fonction de votre industrie.

En examinant les sites dans votre industrie, vous découvrirez des fonctionnalités communes s’y rattachant. Maintenant, voyez dans quelle mesure, vous pouvez les incorporer à votre conception, en fonction de vos besoins.

2) Les fonctionnalités en fonction des objectifs. C’est-à-dire, celles qui sont à même de vous faire atteindre vos objectifs de site, ainsi que ceux des visiteurs.

Par exemple, si votre public vient sur votre site pour s’éduquer, il peut être utile de fournir un formulaire de recherche. Cela lui faciliterait la tâche pour trouver les informations qu’il recherche.

Cependant, par la même occasion, vous pourriez aussi faire atteindre votre objectif de site. S’il est de constituer une liste de diffusion, vous pouvez ajouter au site des formulaires d’abonnement.

3) Les fonctionnalités plus ou moins obligatoires sont celles qui aident avec les aspects comme la sécurité, la performance et le marketing du site.

Structurer le site

Il est très tentant de se lancer directement dans la conception visuelle d’un site Web. Mais, le processus deviendra plus facile et plus rapide si vous planifiez la structure à l’avance.

Croyez-moi!

On voit beaucoup d’entrepreneurs créer la structure de leur site uniquement par intuition. 

Mais la vérité est qu’en suivant votre instinct, vous allez créer un site qui ne vous plaîra pas longtemps. Vous serez tenté de vouloir tout refaire, résultant en perte de temps, en coûts inutiles et au manque de résultats! 

Cela provoque des audits et des développements répétés de l’ensemble du site; car tôt ou tard, vous allez forcément rechercher une structure correcte, après avoir compris son importance; notamment, lorsque vous comprendrez son rôle dans le référencement Web et l’expérience utilisateur.

Qu’est-ce donc la structure de site Web?

C’est la façon dont les pages du site sont liées entre elles, ainsi que leur hiérarchie; c’est la manière que vous organisez et présentez les informations sur le site. 

Une bonne structure facilite la navigation pour votre public, ainsi que pour les robots d’exploration; ce qui est un fateur d’amélioration du classement du site Web dans les résultats de recherche.

Pour créer votre structure, la tâche de base à l’étape de planification du site est de lister les pages nécessaires.

Il y a 3 types de pages à prévoir: page d’accueil, catégories et pages internes, y compris les articles.

En plus des pages, votre stratégie de préparation à la création de site Web doit inclure d’autres opérations. Deux des opérations les plus importantes sont le plan et la navigation du site.

La page d’accueil

La page d’accueil est la page principale ou la page d’attérissage du site.

C’est la page la plus importante d’un site Web; le mirroir du site. Elle est au sommet de la hiérarchie de toutes les autres pages.

Donc, elle devrait être conçue comme le sommaire su site; de sorte qu’elle oriente le public vers ses pages de seconde importance.

Les catégories d’articles, de produits, d’annonces, etc.

Si le site contiendra plusieurs types de contenus, ces types de contenus constiuent les catégories.

Par exemple, le blog Afripriz pour entrepreneurs dispose d’une catégorie d’articles qui traitent des opportunités d’affaires; une autre qui traite des stratégies de démarrage; et une troisième qui traite des techniques de financement d’entreprise.

Ou bien, un site d’ecommerce pour vêtements peut disposer d’une catégorie t-shirt et des catégories, chemise, blouse, legging, pontalon, etc.

Bref, il est question en cette phase de préparation à la création de site Web de refléchir à toutes sortes de catégories de ce que vous allez offrir.

Les pages internes et individuelles

Ce sont les autres pages du site, comme les pages de contact, à propos, services, articles de blog, etc.

Mais ce ne sont là que des types de pages courantes pour un site Web. Sans vous pousser à imaginer des dizaines de pages, il est nécessaire de penser à toutes les pages pouvant servir votre site.

Pour ce faire, une de vos meilleures ressources sera d’observer les autres sites dans votre industrie. En visitant quelques sites, vous en découvrirez certainement les pages communes. Il ne vous restera ensuite qu’à les ajouter sur votre liste.

Cependant avant de les lister sur votre document de planification de site, assurez-vous que vous en avez réellement besoin. Car vous pourrez, par exemple, ne pas offrir un service que les autres offrent.

Le fait ici est que ce n’est pas parce que les autres ont ces pages que vous êtes obligé de les avoir.

Bien entendu, l’aspect positif de cette recherche est qu’elle vous inspirera; notamment à identifier des contenus importants pour votre public; à les analyser et les incorporer à votre projet dans la mesure du possible.

Préparer la hiérarchie ou le plan du site

Une fois que vous êtes fixé sur les différentes pages nécessaires, il est question de les hiérarchiser.

La structure de site la plus courante est une structure hiérarchique basée sur une page parente qui est souvent la page d’accueil. Toutes les autres pages du site, les pages internes et les catégories y viennent immédiatement en dessous.

Au troisième rang, il y a les pages enfants; et possiblement les sous-catégories ou les pages individuelles.

En général, les pages de premier niveau sont des pages qui en cachent d’autres.

Par exemple, une page des services peut juste donner un apperçu des services proposés; sans entrer dans les détails de chaque service. Le public peut y cliquer sur un service pour y être conduit.

La suite d’une hiérarchie logiquement réfléchie est une structure logique des url. Cela veut dire que la création des pages du site suivra la hiérachie établie par le plan structurel que vous aurez créé à cette étape.

C’est-à-dire que vous pouvez prévoir les pages service1 et service2 sous Services dans votre hiérarchie.

Aussi, en créant le site, les pages services1 et service2 seront créées comme page-enfantes de la page Services.

Cela donnerait des urls:

  • www.xyz.com/services/service1/
  • www.xyz.com/services/service2/

Par conséquent, vous vous créez un atout pour le référencement.

Préparer la navigation du site

En plus de l’organisation des pages, l’autre constituant important de la structure du site est le menu de navigation.

Les menus sont les constituants de site les plus couramment utilisés pour y naviguer. Utilisez-les donc de manière effisciente pour aider les visiteurs à trouver des choses sur votre site.

Vous pouvez prévoir plusieurs menus sur un site. Cependant, assurez-vous qu’ils suivent une certaine logique.

Le menu le plus important et le plus visible pour la plupart des sites Web est le menu principal. Ensuite, vient le menu de bas de page en termes de popularité. Mais un site très volumineux peut avoir un menu secondaire au-dessus ou en dessous du menu principal; puis un menu vertical; enfin, un menu de bas de page.

Gardez donc en tête que vous n’avez pas forcément besoin d’un menu complexe et profond.

En effet, ce dont vous avez vraiment besoin, ce sont les pages principales de votre site. Trop de pages pourrait devenir ecombrant et inutile. Donc, vous avez besoin d’un menu avec seulement les pages qui peuvent accomplir ce que vous voulez.

L’autre aspect de la préparation de vos menus est de décider de de leurs effets.

Vous pouvez ajouter des effets comme le déroulement de menu; ou bien choisir une structure de menu basée sur les images; enfin, décider de la staticité ou non du menu.

Dessiner la mise en page

La phase suivante de votre préparation à la création de site Web est la conception de maquettes des pages.

Il s’agit d’une représentation visuelle de comment vous voulez que votre message apparaisse sur vos pages; c’est-à-dire comment le site apparaitra au public.

Inspiration

Vous pourriez vite dessiner vos représentations sur du papier.

Cependant, vous feriez mieux de commencer par voir ce qui marche dans votre industrie. Pour ce faire, jetez un œil à d’autres sites dans votre industrie. 

Ainsi, vous pourrez tirer parti de toutes les recherches et tests que vos concurrents ont déjà pu effectuer. En effet, rien ne vous empêche de vous inspirer de leurs concepts pour rendre le vôtre encore plus prédictif et intuitif.

En recherchant l’inspiration, il est question de prendre notes de ce qui vous marque sur ces sites.

Ce peut être leur style général, l’apparence de l’arrière plan, la disposition des éléments, etc. Mieux, cela peut être l’usage des icônes ou des espaces blancs, la disposition des boutons ou les familles et tailles des polices; ou simplement la disposition et le contenu des sections des pages!

Une fois que vous trouvez votre inspiration, vous pouvez passer à vos représentations sur papier.

Il s’agit ici simplement d’une représentation de types de contenu, et à peu près où ils seront sur la page.

Quelques exemples de type de contenu sont la boite à icône ou à image, les titres, boutons, images, textes, etc. Donc, il n’est pas encore question de polices, de couleurs ou de photos en tant que telle. Il s’agit d’une sorte de shématisation d’emplacements réservés;  une sorte de plan ou de diagramme.

En outre et bien sûr, incluez à votre dessin, l’en-tête, les menus, le pied de page et les colonnes lattérales; ainsi que les éléments à y inclure; le tout, selon que vous le désirez pour votre site.

Les concepteurs web professionnels utilisent des logiciels pour le faire. Mais le crayon et du papier sont toujours le meilleur point de départ à transmettre à votre concepteur Web; ou à exploiter vous-même au moment de développer votre site.

Enfin, faites-en une représentation pour chacune des pages prévues!

Affiner vos choix de design

Maintenant est aussi le moment de peaufiner le choix des éléments comme les couleurs et les polices.

Vous avez certainement déjà choisi des couleurs et polices un peu plus haut dans ce processus. Cependant, en examinant d’autres sites, vous pourriez être tenté par autres couleurs et polices. Il est question en cette étape de prendre des décisions finales; mais aussi de les affiner.

C’est l’occasion de créer votre palette de couleurs; c’est-à-dire décider des trois à six couleurs cohérentes de votre marque qui s’appliqueront avec harmonie sur votre site. Elles doivent être une combinaisons de couleurs auxquelles votre public pourrait répondre.

Optimalement, vous avez besoin de plus de couleurs neutres tendant vers le blancs pour les espaces; et d’au plus deux couleurs vives pour mettre en avant le contenu important.

Ensuite, il sera question d’assigner une couleur unique pour des types d’éléments du site. Notamment définir la ou les couleur(s) de boutons, textes, titres, liens, menus, en-tête, pied de page, d’arrières plan, d’icones, etc.

C’est également l’occasion de peaufinner vos polices de caractères.

Notamment de décider des familles de polices finales pour titres et textes standards; de la taille des différents types de titres (H1, H2, H3, H4, H5 et H6) et des textes standards; mais aussi des titres et textes de boîtes à image, à icône ou à appel à l’action, des boutons et autres contenus spéciaux.

Optimalement, choisissez une police simple pour la majorité de votre texte. Puis, si vous le désirez, vous pouvez choisir une police plus épaisse, plus luxueuse ou plus sophistiquée pour les titres; ou bien pour des messages spécifiques en des espaces spécifiques.

Enfin, il est question de vous décider de l’usage de médias populaires ou personnalisés.

Il s’agit des images, des vidéos, des illustrations et des vecteurs commes les icônes. C’est l’occasion de rechercher vos médias ou de vous les faire faire. Vous pouvez vous inscrire sur des dizaines de plateformes qui offrent de l’imagerie gratuite et payante.

Préparer votre message

Nous voilà à la dernière étape de la préparation à la création de site Web; cependant, une étape pas des moins importantes. En réalité, c’est peut-être même l’étape la plus cruciale.

Parce que si votre message n’est pas attirant, vous avez peu de chance de convertir vos visiteurs.

Vous avez donc une obligeance à vous-même de mettre du sérieux dans la conception de votre message. Vous pourriez peut-être nécessiter l’aide de rédacteur Web professionnel.

Cela vous épargnerait beaucoup en temps, avec l’assurance d’avoir un message efficace. En attendant, pour vous aider, je discute ci-dessous des caractéristiques importantes pour concevoir un message qui attire votre public.

En gros, votre site a besoin d’un message axé sur votre audience, optimisé autour des mots clé et bien rédigé.

Connaitre votre audience

Toute l’idée de planification de votre site avant de procéder à sa création est qu’au bout de compte, il convertisse les visiteurs. Ce devrait conséquamment aussi être toute l’idée derrière chaque message de votre site.

Peu importe que ce soit le message de page d’accueil ou des pages internes; des articles de blog, des pages de produits, des infographies, des études de cas ou des rapports, et j’en passe; le but du message doit être de convertir.

Cela veut dire que vous devez avoir votre audience à cœur en rédigeant votre message.

Par conséquent, vous devez, au préalable, connaître cette audience.

Maintenant, remarquez combien de fois j’ai mentionné l’idée de la maîtrise du public cible depuis le début! C’est parce que c’est un facteur crucial dans l’élaboration de votre projet Web.

Connaître votre public vous renseignera sur les problèmes qui le minent. Et à base de ces données, vous saurez définir le type de message qu’il veut entendre pour venir à bout de son problème; mais aussi pour établir une stratégie de rédaction de votre message.

C’est-à-dire que cela vous renseignera du langage et du jargon que votre public utilise.

Il ne vous restera ainsi qu’à exploiter le même langage et le même jargon dans votre message.

Pour être bref, la maîtrise de votre audience vous permet de répondre à son besoin de la meilleure façon; dans son langage et dans son jargon, et cela lui mettrait en confiance par rapport à votre offre. Et pourquoi pas de le convertir en consommateur?

Tout cela est bien à savoir, me direz-vous! Mais comment faire pour venir à bout de la maîtrise de votre public?

Hé bien, vous devrez créer un buyer persona de votre entreprise. Cet exercice vous permettra de créer une représentation virtuelle de votre consommateur iéal; et sur la base de ce persona se fondera l’ensemble de votre stratégie marketing et de contenu.

Optimiser le message

En réalité, votre message sur internet en général et sur le Web en particulier intéresse deux types d’audiences. D’un côté, il y a votre public humain, et de l’autre côté, vous devez satisfaire les robots d’exploration des moteurs de recherche.

Ces derniers sont ce qui aidera vos pages Web à s’afficher dans les résultats des moteurs de recherche; et par conséquent, à obtenir plus de visibilité et plus de visites. Surtout si vous réussissez à atteindre les premières pages des résultats de recherche.

Les robots d’exploration adorent explorer les contenus Web.

Cependant, vous devez les aider à trouver dans votre contenu quelque chose d’intéressant; et qu’ils peuvent recommander aux gens qui recherchent votre type de contenu.

Pour cela, il est nécessaire d’optimiser votre message ou votre contenu. C’est ce qu’on appelle optimisation pour les moteurs de recherche ou le référencement Web.

Optimisation autour des mots clé

Les mots clé constituent la base de toute optimisation sur la page ou optimisation de contenu Web.

C’est parce que les robots d’exploration exploitent les termes de recherche des internautes pour trouver le contenu qui répond à ce critère. Donc, lorsque quelqu’un saisit un terme sur la barre de recherche de Google, ses robots recherchent les contenus construits autour de cette terminologie.

Ensuite, ils évaluent ces contenus, afin de les classer par ordre de pertinence; pour enfin les présenter au chercheur, avec les résultats les plus pertinents en tête de liste de la première page des résultats.

Par conséquent, vous devez vous assurer que vous créez vos messages autour des terminologies importantes.

Une recherche de ces terminologies ou de ces mots clé est nécessaire tout au début; et il existe de nombreux outils sur le Web pour vous aider à trouver les termes qu’utilisent votre public. Quelques-uns de ces outils sont: Google, Google Trends, Keyword Generator, Ubersuggest, Wordstream, etc.

La recherche des mots clé est un exercice facile dont j’explique les principes fondamentaux dans mon guide de recherche de mots clé. Vous pouvez utilisez les outils ci-dessus pour trouver des mots clé de base en rapport avec votre offre ou votre entreprise.

Et les choses deviennent plus amusantes et plus faciles par la suite, notamment lorsque vous connaissez déjà votre persona. Parce que dans ce cas, il ne vous restera qu’à imaginer son intention de recherche pour dégager un certain nombre de terminologies pertinentes.

D’autre part, tenez-vous bien en alerte!

Votre type d’offre peut intéresser plusieurs publics qui ne représentent pas forcément tous votre persona.

Par exemple, il peut y avoir les personnes enclines aux aspects technologiques (persona 1) intéressées à votre offre; une autre catégorie peut être constituée des défenseurs de l’environnement (persona 2); enfin, il peut y avoir une troisième catégorie des personnes économes en termes d’argent (persona 3).

Si votre réel persona est le numéro 1 de la figure ci-dessus, vous devez faire preuve d’imagination pour vous figurer que son intention de recherche devrait être portée vers les aspects techniques de votre offre.

Et enfin, avec cela en tête, il ne vous restera qu’à choisir parmi la plétore des terminologies que propose votre outil de recherche, lesquelles véhiculent cette intention.

Ce faisant, vous venez de trouver les terminologies pertinentes pour votre message et vos contenus.

Ecrire à la façon du Web et non à la façon du livre

La suite logique est de concevoir du contenu autour ou sur la base de ces terminologies.

Mais, il reste tout de même quelques aspects relatifs à la forme de contenu à tenir en compte.

Voyez-vous, la rédaction traditionnelle, celle que vous avez apprise à l’école et dont nous expérimentons la lecture de contenu dans des bouquins est différente de la rédaction Web.

La taille des paragraphes

La raison de cette différenciation réside en comment nous consommons les messages sur écrans numériques que sur les canaux traditionnels.

Plusieurs études montrent, en effet, que la vision et la psycologie de l’homme ne s’adaptent pas bien avec des murs de texte sur écran numérique; car cela nous fait perdre la concentration et favorise la distraction.

C’est ainsi que les textes épais ont tendance à éloigner les visiteurs, même avec leur contenu pertinent.

Au contraire, nous apprécions les textes courts, les phrases courtes et les paragraphes courts; parce qu’ils paraissent plus faciles à lire et à numériser. Mais surtout parce qu’ils nous permettent de consommer le contenu en petits morceaux. Alors qu’un bloc de texte épais peut être intimidant et démotivant!

Par ailleurs, si nous apprécions les textes courts, l’ensemble du contenu semblera monotone si nous nous limitons absolument aux paragraphraphes d’une ligne dans l’ensemble. La règle est de créer des suites de paragraphes équilibrés de par leurs tailles.

C’est-à-dire un melange de paragraphes d’une ou de deux lignes avec des paragraphes de trois à quatre lignes.

Cependant, évitez au maximum les paragraphes trop longs de plus de cinq lignes!

Mots de liaison, appels à l’action et medias

L’autre facteur remarquable est l’usage des mots de liaison, des appels à l’action et des médias qui sont très fréquemment utilisés en ligne.

D’un côté, les mots de liaison permettent au lecteur de garder le fil et/ou la chronologie de l’histoire. De leur côté, les appels à l’action poussent le lecteur à faire exactement ce que vous voulez qu’ils fassent sur votre page. Enfin, les medias gardent les visiteurs engagés sur la page.

Mais, dans tous les cas, vous devez tenir compte de votre persona pour le choix du type d’appel à l’action et des medias. Il est question de répondre à deux questions fondamentales lors de la création de votre persona:

  • Quel type d’appels à l’action attirera son attention et son intérêt?
  • Quel type de medias raffole-t-il?
Structure du contenu

Enfin, la structure de votre message a un effet sur le lecteur et sur les moteurs de recherche.

Le fait est que lorsque nous lisons sur le Web, nous avons tendence à scanner le contenu d’abord et avant tout; au lieu de le lire entièrement, comme nous l’aurions fait en lisant un livre ou un magazine

Et, généralement, c’est une fois que nous avons une idée des points débattus, en scannant les sous-titres que nous décidons de lire l’ensemble du texte; de ne lire que les sections qui semblent répondre à notre question; ou bien de simplement sauter vers une autre page.

Et y faire exactement la même chose.

Une bonne structure de votre message est ce qui le rendra très facile à suivre. Cela veut dire que vous devez diviser le contenu en sections distinctes et organisées autour des sous-titres édifiants.

Pour vous aider à atteindre cet objectif, il est important de planifier votre contenu à l’avance; parce qu’un plan de contenu précède parfaitement un contenu bien structuré.

Mais par desssus tout, il vous aide à rester concentrer sur votre objectif de contenu; carce que chaque contenu que vous créez devrait avoir un but précis.

Un message bien rédigé

Tout ce que je viens de débattre dans les trois sections précédentes fait partie des facteurs d’un message bien rédigé. Mais, seulement du point de vue formel.

Les deux autres aspects d’un message bien écrit sontt le facteur appât et le fond du message.

Le facteur appât est l’ensemble d’éléments qui attirent le lecteur au premier coup d’œil: ce sont des choses comme les titres des pages, leurs descriptions, le poids de l’introduction, le contenu des sous-titres et toutes les choses de cet ordre.

Lorsque vous concevez chacun de ces types de contenu, il est crucial que vous fassiez de sorte à capter l’attention du public aussitôt; parce que la distraction est tout proche sur le Web; et si vous n’arrivez pas à intéresser le lecteur aucours des premières secondes, il quitterait votre site le plus simplement.

Enfin, le dernier aspect est le fond du message, et je ne ferai pas trop de commentaires à ce sujet ici.

J’ai un guide étendu de rédaction Web qui explique en détail tout au sujet de la création de contenu Web. Pas seulement au sujet du fond de contenu; mais de tout ce qui précède sur ce chapitre.

Récapitulons!

Lorsqu’enfin sonne votre heure de créer votre site d’entreprise ou votre blog personnel, les choses peuvent aller très vite. Mais, pour toute faveur que vous pouvez vous faire à vous-même, planifier votre projet de site Web est ce que vous ne devriez jamais négliger.

Une préparation efficace vous permettra d’explorer tous les aspects de la création de site Web. Elle vous épargnera beaucoup de temps et d’argent au long terme, parce que vous ayant permis de faire les choses bonnement depuis le début.

Mais le grand avantage est que cette préparation optimise la création d’un site qui vous aidera à atteindre votre objectif.

Assurez-vous donc que vous suivez chacune des étapes discutées dans cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Militant pour l’entrepreneurialisme en Afrique, Patrick est le fondateur de Zyvhost, Iboukou et Afripriz, trois sites Web dédiés à l’appui aux entrepreneurs africains.  Enseignant de formation, c’est tout naturellement qu’il s’adonne à enseigner et rédiger sur des sujets qui le passionnent le plus: l’entrepreneuriat et le Web.

Retour haut de page